La Petite Maison de la Miséricorde

4401 St-Hubert Montréal (Québec)

H2J 2X1

 

Téléphone : 514.526.2639

Télécopieur: 514.526.5954

Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

 

Suivez-nous!  facebook

Historique

Le projet de La Petite Maison de la Miséricorde est né du souci des Soeurs de Miséricorde de venir en aide à la femme cheffe de famille monoparentale, en fidélité à l'esprit de leur fondatrice, Rosalie Cadron-Jetté.

L’organisme ouvre ses portes au 4402 rue St-Hubert, le 1er mars 1977, pour répondre à un besoin primordial: l’hébergement. En effet, à cette époque, bien des femmes se trouvent seules avec leurs enfants, sur le pavé, sans abri.
Dix ans plus tard, à cause de la croissance de la demande et l'exiguïté des lieux, La Petite Maison déménage de l'autre côté de la rue, au 4401 rue St-Hubert, lieu actuel de l'organisme.
 
En 1990, après de longues réflexions, La Petite Maison décide de suspendre définitivement l’hébergement, face à l’émergence de résidences semblables dans la région métropolitaine.
De nouveaux services d’accompagnement aux familles sont alors mis en œuvre tant à leur domicile par la visite d’intervenante, qu’à La Petite Maison par des formations dispensées aux femmes ou des activités sociales offertes à tous.

La Petite Maison de la Miséricorde est incorporée officiellement le 22 juin 1995 et régie par la partie III de la loi sur les compagnies le 15 juillet 2008. De plus en 2011, La Petite Maison a été reconnue par l’Agence de Santé et des Services sociaux de Montréal répondant au critères du PSOC (Programme au soutien des organismes communautaires) dans la carégorie ' Autres ressources femmes'.
Enfin, le service de garderie La Rosée a obtenu son permis de garderie privée le 27 octobre 2001 et est subventionné par le Ministère de la Famille et des Aînés depuis le 28 février 2006.


La Petite Maison a toujours accordé une grande place à l’accueil inconditionnel, au respect et à la confidentialité. Elle est un milieu de vie, un lieu d’échange, d’entraide et d’apprentissage pour les femmes vivant seules avec leur (s) enfants (s).

 

Le Centre Rosalie-Cadron-jetté 

 

Musée des Sœurs de Miséricorde